Communiqué de presse

Crédit d’étude de 1,55 million pour le Château de La Tour-de-Peilz

Mise en valeur d’un site historique et touristique

La Municipalité demandera un crédit d’étude de 1.55 million pour la rénovation du Château lors de la séance du Conseil communal du 6 décembre 2017. Le projet concerne la rénovation et/ou la transformation de l’ensemble des trois bâtiments : la maison du jardinier, le donjon et le corps de logis. Le Musée suisse du jeu bénéficiera de cette réalisation dont l’un des points saillants est l’ouverture d’un restaurant avec terrasse au bord du lac. Ce dernier sera aménagé de telle sorte qu’il créera une liaison urbanistique entre le quai Roussy et le Port, favorisant le développement harmonieux des activités touristiques et de loisir au bord du lac.

La Tour-de-Peilz possède des atouts qui lui permettent de participer activement au développement touristique régional, notamment le bord du lac et un château dont elle est propriétaire. Or certains éléments du château, classé monument historique d’importance nationale, sont dans un état de vétusté avancé et doivent être rénovés. La Commune souhaite en outre déplacer le restaurant au bord du lac, avec l’ouverture d’une terrasse qui permettra au public de profiter pleinement de la beauté du lieu.

Le projet « Nick Cave », retenu parmi 37 propositions, remplit ces deux critères. Sa principale force est d’utiliser la zone sud où se trouvait le donjon primitif, aujourd’hui partiellement démoli, pour accueillir le restaurant et sa terrasse. Un tel choix offre plusieurs avantages. En premier lieu, cela crée une continuité au bord du lac en liant de manière plus marquée le quai Roussy et le Port tout en proposant un nouveau point de rencontre et de délassement au bord du lac. Ensuite, les fouilles préliminaires ont permis de mettre à jour des vestiges pouvant dater du XIIe, voire du VIIIe siècle. De tels éléments, qui remettent en question les connaissances acquises sur les origines du château et du nom de la commune, ajoutent une dimension historique à cette future réalisation. Ils seront intégrés à l’offre proposée aux visiteurs.

Le Musée suisse du jeu, qui occupe une partie des locaux, bénéficiera de ces transformations en termes de visibilité et d’accessibilité. La partie du projet consacrée au corps de logis tiendra compte de l’ambition du Musée de renouveler, à ses frais, sa muséographie et sa scénographie. De plus, le réaménagement de la maison du jardinier lui permettra également de disposer d’espaces supplémentaires pour des expositions temporaires. Quant à l’offre en matière de salles de réunions, elle sera maintenue.

Relevons enfin que le coût des travaux devrait approcher les 10 millions de francs et s’inscrit dans le programme de législature de la Municipalité. Il fait partie des « grands projets » relatifs au patrimoine boéland.


La Tour-de-Peilz, le 30 novembre 2017

2021