Communiqué de presse

Programme de législature de la Municipalité de La Tour-de-Peilz

La Municipalité désigne ses dossiers prioritaires

Au cours d’une conférence de presse tenue mercredi 8 février 2012, la Municipalité de La Tour-de-Peilz a présenté son programme de législature. Celui-ci se concentre autour d’un nombre limité de projets chiffrés et inscrits dans un calendrier de réalisation. Ce programme doit garantir le dynamisme et l’attractivité de la commune pour les cinq années à venir.

Au-delà de l’exercice imposé, la Municipalité de La Tour-de-Peilz a tenu à présenter un programme de législature articulé autour d’un nombre restreint de projets considérés comme prioritaires. C’est ainsi que, d’ici fin 2013, la construction du parking des Anciens-Fossés et l’aménagement d’un espace de rencontre en surface permettront de rendre le centre-ville aux habitants tout en irriguant la vie commerciale. Le coût de ce projet, cofinancé par le privé, s’élève, au total, à 8,65 millions pour la commune.

Afin d’offrir à la population des infrastructures de qualité, la Municipalité a retenu la rénovation du collège Courbet (y compris la création de locaux pour l’école à journée continue), celle de la Maison de commune, l’aménagement de la route d’Entre-Deux-Villes et la transformation du Musée suisse du jeu. Un accent sera également mis sur la rénovation du patrimoine immobilier communal, ceci à l’aune des énergies renouvelables.

Ce programme traduit également une volonté de mener une politique favorable à la création de logements. C’est ainsi que, dès 2014, le nouveau Plan général d’affectation réaffectera certaines zones d’utilité publique en zones constructibles. Des droits de superficie pourront, de la sorte, être octroyés, notamment à des sociétés coopératives.

Par ailleurs, la Municipalité a tenu à souligner son implication dans les divers processus de régionalisation (Réseau d’action social, Centres de défense contre l’incendie) et s’engage à ouvrir le débat sur la fusion des communes une fois les résultats de l’étude lancée par la Conférence des syndics de la Riviera connus en 2013.

A la suite de la votation populaire du 28 novembre 2010, la Municipalité entend présenter, lors du 1er semestre 2014, un crédit de construction au Conseil communal relatif à l’aménagement d’un chemin piétonnier en rives du lac. La réalisation de cette infrastructure n’est toutefois pas envisagée avant 2019, ceci en raison des nombreuses procédures qu’elle suppose.

Ce programme, qui figure dans son intégralité sur le site Internet de la commune, s’inscrit dans un contexte financier favorable, caractérisé par un endettement maîtrisé. Les investissements ainsi envisagés permettront donc de garantir le dynamisme et l’attractivité de la commune tout en conservant son endettement à un niveau parfaitement raisonnable.

La Tour-de-Peilz, le 8 février 2012

2021