Communiqué de presse

Concours artistique à La Tour-de-Peilz

L’œuvre de Courbet comme source d’inspiration

La Tour-de-Peilz, ville qui accueillit le célèbre peintre français Gustave Courbet au cours de son exil entre 1874 et 1877, lui rend une nouvelle fois hommage. Courbet et son œuvre inspireront les artistes participant à la deuxième édition de la Semaine des copistes qui se tiendra du 22 au 25 septembre 2011 sous l’appellation « A la manière de Courbet ». Les œuvres réalisées seront exposées à la salle des Remparts dimanche 25 septembre de 14h à 18h.

Après une première édition marquée par une exposition des œuvres de Gustave Courbet propriétés de la Commune à la Maison Hugonin et la création d’un « Sentier Courbet », la Semaine des copistes nous revient sous un nouveau nom pour sa deuxième édition : « A la manière de Courbet ».

Le principe de base de cette manifestation reste le même, à savoir que les peintres inscrits doivent réaliser, entre le jeudi 22 et le samedi 24 septembre, une œuvre inspirée de Courbet en disposant leur chevalet à proximité des lieux marqués par la présence du Maître du réalisme à la fin du XIXe siècle. Le principe de la manifestation est similaire à celui de la Semaine des copistes qui se déroule depuis plus de vingt ans à Ornans, ville du Doubs jumelée à La Tour-de-Peilz et lieu de naissance de Gustave Courbet.

Le changement de nom de la manifestation illustre la volonté des organisateurs, la Commune et l’Association romande pour la valorisation des arts (ARVA), de dépasser le cadre strict de la copie en laissant place à toute œuvre inspirée du style et des thèmes chers à Courbet. Ces œuvres seront exposées le dimanche 25 septembre de 14h à 18h à la salle des Remparts et soumises au regard expert d’un jury. Les prix seront remis à 16h sur place et la cérémonie, ouverte à tous, sera suivie d’un apéritif.

Parallèlement aux œuvres des peintres adultes, trois classes, dont une venue de Saillon (VS), participeront également à la manifestation. Sous l’impulsion de leurs professeurs, les élèves se lanceront dans un vaste exercice créatif, aussi placé sous le thème de Courbet, et verront leurs œuvres exposées à côté de celles des adultes. En outre, les quatre bornes du Sentier Courbet seront à nouveau installées pour permettre de découvrir, ou redécouvrir, les lieux de notre ville marqués par le passage, souvent tonitruant, de l’artiste entre 1874 et 1877.


La Tour-de-Peilz, le 14 septembre 2011