Communiqué de presse

Conseil communal de La Tour-de-Peilz

Vers une nouvelle politique de stationnement

La Municipalité de La Tour-de-Peilz déposera au Conseil communal mercredi 5 février 2014 un préavis portant sur l’achat de 18 nouveaux horodateurs pour un montant de Fr. 265'000.-. Cet achat permettra la mise en place d’une nouvelle politique de stationnement en ville dictée notamment par l’ouverture du parking souterrain des Remparts. Son entrée en vigueur est prévue pour le début du mois de septembre 2014.

Alors que le chantier du parking souterrain des Remparts va bon train et laisse entrevoir une mise en service de ses 240 places en septembre, la Municipalité s’apprête à lancer sa nouvelle politique de stationnement, en conformité avec les prérogatives que lui octroie le Règlement adopté par le Conseil communal en 2012.

Cette politique, caractérisée par une vision globale du territoire, définit des zones de courte, moyenne et longue durées, ainsi qu’une extension du secteur payant, correspondant au centre-ville et à son pourtour. Elle s’accompagne d’un système de macarons qui permettra le parcage de véhicules jusqu’à sept jours consécutifs. Outre le nouveau Règlement sur le stationnement, elle se fonde à la fois sur les recommandations de la commission ayant étudié le préavis relatif au parking des Remparts, sur un postulat demandant l’introduction d’un système de « macarons » ainsi que sur une étude menée par Sécurité Riviera auprès des habitants et dont la synthèse a été confiée à une société spécialisée qui a émis des recommandations. Elle se révèle en outre en adéquation avec les politiques de mobilité promues par le projet d’agglomération. L’autorisation des dépenses liées à sa mise en œuvre, en particulier l’achat de nouveaux horodateurs, relève pour sa part du Conseil communal, ce qui explique le préavis déposé le 5 février.

Globalement, le nombre de places payantes au centre-ville reste stable. Leur organisation est toutefois totalement modifiée. Les places situées sur les Anciens-Fossés et sur les Terreaux sont supprimées à la faveur du parking souterrain. Les places subsistant au centre-ville seront de courte durée et payantes. Les places gratuites de la couronne du centre-ville deviennent payantes alors que les places situées à la rue du lac deviennent payantes et limitées à 5 heures. Les autres places gratuites de la commune voient leur durée diminuer et les places à 7 jours sont supprimées. Afin de favoriser l’accès des travailleurs pendulaires, 78 places payantes limitées à 11 heures, en semaine, sont créées aux abords du stade de Bel-Air.

Le système de macarons mis à disposition des habitants permettra de stationner 7 jours dans des secteurs déterminés (hors centre-ville). Ces macarons seront réservés aux personnes ne disposant pas de place privée. Ces diverses mesures assureront le bon équilibre entre l’offre destinée aux habitants, aux clients des commerces et aux pendulaires.

La Tour-de-Peilz, le 28 janvier 2014
2021