Communiqué de presse

Urbanisme - Plan partiel d’affectation

« La Paisible » devant le Conseil communal

Lors de la séance du 8 septembre prochain, la Municipalité de La Tour-de-Peilz déposera son préavis relatif au Plan partiel d’affectation « La Paisible ». S’il est approuvé par le conseil communal, ce document organisera le développement d’une des dernières parcelles restant à aménager sur le territoire communal. Il verra la cohabitation de six nouveaux logements avec la ferme de La Paisible et ses annexes qui seront eux préservés.

Le périmètre du PPA « La Paisible » est situé au nord du territoire communal, dans un environnement rural. Il est actuellement occupé par une ferme et trois annexes, servant autrefois à l’exploitation du domaine agricole du château d’Hauteville, situé à proximité immédiate mais sur le territoire de la commune de St-Légier-La Chiésaz.

Un premier projet déposé par l’Hoirie Grand d’Hauteville au début de l’année 2000 pour lequel la Municipalité avait octroyé le permis de construire avait suscité notamment l’opposition de la Société d’art public. Une décision du Tribunal administratif a donné raison à cette dernière et, parallèlement, les Monuments historiques du canton ont attribué la note de 3 aux bâtiments existants, rendant obligatoire leur préservation.

Le projet de PPA a donc été repris, en étroite collaboration avec les services cantonaux. Tel qu’il est soumis au Conseil communal, il prévoit la rénovation de la ferme et de ses annexes et la construction dans la partie nord de la parcelle d’un maximum de six logements contigus de 250 m2 de surface brute utile chacun. Les nouveaux bâtiments comprendront deux niveaux et des combles habitables ou un attique à toit plat. Des parkings souterrains sont prévus.

L’ancien rural et ses annexes très vétustes nécessiteront une remise en état et des transformations importantes. Une fois rénovés, ils pourront être affectés à une utilisation publique ou semi-publique de type paramédical, éducatif ou autre.

Outre l’acceptation du PPA, le Conseil aura à lever les quatre oppositions formulées lors de la mise à l’enquête, dont deux émanent d’associations de préservation de l’environnement. Celles-ci ne combattent pas le projet en tant que tel, mais seulement quelques points particuliers du PPA.

Le préavis municipal sera déposé le 8 septembre et le vote du Conseil devrait intervenir lors de la séance du 10 novembre 2010.

 
La Tour-de-Peilz, le 31 août 2010

2021