Communiqué de presse

Une première Semaine des copistes en hommage à Gustave Courbet

Du jeudi 30 septembre au dimanche 3 octobre 2010, La Tour-de-Peilz organise sa 1ère Semaine des copistes. Cette manifestation, qui existe déjà depuis 20 ans à Ornans (F), ville natale du peintre Gustave Courbet et jumelle de La Tour-de-Peilz, mêlera expositions, chemin didactique et rencontre avec les peintres. Une brochure « Sur les traces de Gustave Courbet à La Tour-de-Peilz » est éditée à cette occasion. Le public pourra également découvrir les œuvres originales détenues par la Commune.

Figure marquante du 19e siècle, le peintre Gustave Courbet vécut les dernières années de sa vie en exil à La Tour-de-Peilz, de 1873 à 1877. C’est en son hommage que la cité boélande organise, en partenariat avec l’Association romande pour la valorisation des arts (ARVA), sa première Semaine des copistes. Les peintres amateurs inscrits à cette manifestation auront pour mission, sur la base d’une toile vierge remise le 30 septembre, de faire revivre une œuvre de Courbet ou de réaliser une œuvre originale s’en inspirant. Cette toile devra être peinte aux abords du Château et du Port, lieux qui ont autrefois inspiré Courbet. L’occasion est donc belle de voir ces artistes à l’œuvre.

Cette première édition est aussi, et surtout, l’occasion de raviver le souvenir de la présence du maître du réalisme dans la cité boélande. C’est pourquoi six classes des écoles participeront elles aussi à cette Semaine des copistes et verront leurs œuvres exposées à la Maison Hugonin, samedi 2 et dimanche 3 octobre de 14h à 18h, simultanément avec celles des copistes. Un jury décernera divers prix, aux copistes comme aux élèves. La cérémonie publique se déroulera dimanche 3 octobre à 16h à la Maison Hugonin.

Toujours dans cette même perspective, un sentier didactique en quatre étapes, marquées par des totems, sera installé du jeudi 30 septembre au dimanche 3 octobre entre le bord du lac et le centre-ville. Chacune de ces étapes met en lumière un lieu marqué par la présence de Courbet et offre un texte explicatif sur les liens entre ce lieu, le peintre et son œuvre.

Afin de compléter ce dispositif, la ville a édité une brochure illustrée synthétisant les diverses recherches et ouvrages consacrés à la présence de Courbet à La Tour-de-Peilz. Cette publication sera disponible gratuitement lors de l’exposition. Et puisque les recherches menées en vue de la rédaction de cette brochure ont permis de mettre à jour un véritable trésor caché, à savoir un médaillon de bronze représentant Léon Gambetta, un « Espace Courbet » sera aménagé à la salle des Mousquetaires de la Maison Hugonin. Outre ce médaillon, deux tableaux et le plâtre original du buste « Liberté », appartenant tous au patrimoine communal, seront offerts aux yeux du public lors de l’exposition des 2 et 3 octobre.

La Tour-de-Peilz, le 22 septembre 2010

2021