Roman d’Édouard Louis

Combats et métamorphoses d’une femme

À l’origine du livre, une photographie de sa mère. Elle a l’air heureuse et ce n’est pas comme ça qu’il la connait. La photo date d’avant sa naissance, avant son père, avant ses frères et sœurs. Édouard Louis cherche dans ses souvenirs pour décortiquer ce qui est arrivé à sa mère. Rien d’extraordinaire : l’addition de la domination entre les classes sociales et à sa condition de femme suffit à briser une vie. Le parcours de sa mère est commun à beaucoup de femmes dont on ne parle pas. L’auteur dit ce que l’on ne veut pas voir et, s’il est capable de le dire, c’est que quelque chose a changé. Un texte intime et violent.

Evelyne – avril 2021

Partager sur Facebook